Le projet CARRE, c'était en 2013



Première présentation du thème CARRE à la Mairie de Gueux , près de REIMS

Le Collectif Diagonales a exposé en novembre 2013
C A R R E S

photo Nicole BARRE
Les artistes ont joué sur le thème en toute liberté

photo


Le collectif d’artistes est l’invité d’ESCALES à Gueux, dans le cadre de la manifestation culturelle trimestrielle qu’organise l’association.


photo Claude Dorléat
photo jil Bellamy


photo 'extrusion bleue' Jeangeorges
photo Nathalie Pellus
' Nous sommes nombreux à ne pas travailler géométriquement.
Il nous fallait donc détourner ce thème pour mieux en jouer
expliquent les artistes, qui ont choisi le carré pour mieux le transgresser, en s’évadant de la figure géométrique. ' (Mona)

CARRES : Une exposition carrément transgressive !


Le carré ?
C’est un prétexte !
lance Mona Huet, présidente de DIAGONALES.photo rencontre de CARRES ' Le carré, c’est une figure fondamentale que l’on retrouve notamment chez les cubistes et dans l’architecture »
commente Jeangeorges, qui a déformé ses carrés dans une composition très équilibrée.

Chez Denise Geoffroy,
le carré joue la poésie et la couleur. « Je veux que, devant ce carré, on puisse rêver ! ».

Simone If , calligraphe, a choisi de travailler l’hébreu carré,
un style d’écriture où les droites et les courbes s’inscrivent dans cette forme géométrique .

Mona Huet réuni ses carrés dans une marelle où de subtils dégradés de teintes remplacent les chiffres.

photo Mona Huet

Les onze artistes,
Barré, Bellamy, Boulet, Brossard, Dorléat, Geoffroy, Huet, Jeangeorges, Pellus, Piette et Simoneif utilisent des techniques diverses : Huile, acrylique, encres , graphisme numérique et techniques mixtes pour des réalisations carrément… talentueuses !'F.L.


COMPTE RENDU de séance du collectif Diagonales
Claude Dorléat rapporteur

Un jour, en Diagonales,
les artist'assemblés
se mettaient fort en mal
pour trouver un sujet:
Qu'allons nous montrer
au bon peuple de Gueux
qui nous accueille ici
en sa belle Mairie?


Timidement l'un dit:
j'aurais bien une idée
elle m'est venue cette nuit...
Voyons son intérêt
l'interrompt l'un de nous,
pas tant d'hésitation,
quelle est donc ta version?


J'ai pensé, je l'avoue,
au sujet que voici:
mais on peut en changer...
Vas-tu te décider?
est-ce donc interdit?
Nullement, je le jure
le choix pourrait porter
sur l'une des...figures.


A ces mot l'Assemblée
se récrie violemment:
mais on connaît nos faces
et plus et tant et tant.
Pour montrer nos grimaces
il n'est point nécessaire
de convoquer des gens!
La cause est entendue
qu'on n'en reparle plus.


Mon choix n'est pas celui
qui vous trotte en l'esprit.
Point de faces humaines,
mais en géométrie
on trouve par centaines,
il faut faire le tri,
des figures diverses
voir' même de perverses...


Et malgré leur dépit
l'idée fut retenue.
Chacun sans qu'il le dit
eût aimé l'avoir eue.


Le projet se devait
pour atteindre son but
de faire un choix complet
de la figure élue.
L'affaire se complique
Chacun se voulant
de celle qu'on applique,
creusant notre tourment.


Le CERCLE se parant
de toutes les vertus
avec force argument.
N'ayant pas d'angle aigu
il voudrait derechef
qu'on le prenne pour chef.

Les autres crient "va-t-en,
t'es rond comme une queue d'pelle"
exigent sur le champ
qu'il se fasse la belle,
à tout le moins vite fait
qu'il prennent la tangente.

Le TRIANGLE jugeait sa forme plus ardente.?
Les ETOILES aussitôt,
considérant leurs branches,
se dressaient au plus haut,
comme dorées sur tranche.

Des figures variées
aux multiples côtés
aux multiples aspects
se traînaient à nos pieds.

Enfin, chacun, chacune,
affirmant sans mentir
descendre de la lune
il nous fallait choisir...

Alors, les Diagonales,
prenant les choses en mains
dirent que leur moral
serait très fort atteint
si point ne se trouvaient
par le choix concernées.

Parfait, fit le CARRE
et c'est ainsi qu'il fut
par Diagonales élu
DIAGONALES AU CARRE
Mais chacun se promit
de prendre des largesses,
faire des compromis,
toujours avec adresse,
selon sa fantaisie,
de se laisser aller ,
en toute liberté.

C'est à vous d'en juger ...

photo oeuvre de Danièle Brossard

CARRE a été exposé à la Mairie de Gueux près de REIMS.
voir le site de DIAGONALES

" Merci, Françoise Lapeyre pour votre fidèle soutien média."





!---------------------------------------------------------->